Être en forme pour les concours: règles d’or

15.06_epreuve-bac-examen-eleves-travaillent-salle-gymnase-alsace_630x420_scalewidth_300Les Ecricome viennent d’être terminés, mais de très nombreux étudiants vont désormais s’atteler aux épreuves de la BCE, qui commencent le Mardi 29 Avril.
Non, tout ne va pas se jouer sur les performances académiques de chacun. En effet, encore faut-il que ces performances puissent être mises en oeuvre. Pour cela, certaines règles soient respectées. Même si certaines peuvent paraître bancales, elles sont ESSENTIELLES. Les voici!

1. Dormir, minimum 9 heures.
Les concours sont très stressants, et donc fatiguant. Il est important à la fois pendant les semaines qui précèdent, mais aussi durant les concours, de se coucher tôt, et de s’habituer à se réveiller tôt (surtout si vos affectations sont situées assez loin de chez vous).

2. Manger sainement.
Ce n’est pas le moment de se faire des folies, de faire souffrir son estomac à cause de mets agressifs! Manger sainement, suffisamment. Le plat de pâtes la veille des épreuves est réputé comme une bonne solution pour tenir le coup. Un peu de sport également ne peut pas faire de mal!

3. Ne pas (trop) réviser.
L’envie va sûrement vous prendre de regarder vos classeurs, surtout entre les épreuves. Grave erreur! Vous risquez de vous embrouiller, de vous stresser pour rien. Le cerveau doit être « frais » à l’entrée de chaque épreuve! Revoir rapidement une carte ou une formule est normal, mais évitez de vous plonger dans vos cours.

4. Ne pas juger ses prestations. (ni même en parler avec vos amis!)
A la sortie de chaque épreuve, l’envie de commenter ce que l’on a fait ou de le comparer avec les autres est naturelle, mais parfois très dangereuse. Rien de mieux pour déprimer que de faire de faux pronostics sur vos capacités. Je pensais avoir maximum 12-13 aux maths d’HEC, j’ai eu plus de 18, je pensais avoir au moins 15 en Histoire Géographie ESSEC, j’ai eu 10. Passez le plus rapidement à autre chose une fois sorti de chaque épreuve!

5. Passer les concours dans les meilleurs conditions matérielles.
Ne prenez pas de risque par rapport à cela. Si votre centre d’examen est très éloigné de chez vous (coucou aux Parisiens qui passent les concours à Noisy-le-Grand…), n’hésitez pas à prendre une chambre d’hôtel, quitte à la partager avec un ami, car le trajet le matin peut être fatiguant et réduire vos capacités. De même, si vous pouvez rester chez vous pour les concours (plutôt que d’essayer de les passer dans des endroits où les « copies sont moins bonnes »), faites le: vous éviterez les mauvaises surprises et les imprévus!

Ces 5 conseils peuvent faire la différence pour les écrits. On ne s’en rend pas forcément compte avant de passer les concours, mais chaque détail compte pour faire la différence. Et parfois, on peut rater l’admissibilité à une école pour très (très) peu de points…

Bonne chance à tous!

Catégories : Non classé