Classement des écoles internationales au Vietnam – 4 erreurs à éviter !

Trouver la bonne école dans un pays qui n’est pas votre pays d’origine peut être un peu difficile. Il faut beaucoup de temps et de recherches pour être sûr de savoir quelle école est la plus appropriée pour vos enfants. Il y a plusieurs paramètres à prendre en considération afin d’être sûr que vos enfants soient dans une bonne école et que leur scolarité se passe bien.

Vous devez faire des recherches approfondies parce que le système scolaire des pays d’Asie du sud est et principalement du Vietnam est différent de la France. Il existe toutefois des écoles françaises avec des enseignants qui sont des natifs français ainsi qu’un programme qui suit ce qu’on étudie en France afin de satisfaire les expatriés qui ne souhaitent venir que quelques années au Vietnam. Beaucoup d’expatriés partagent les défis, difficultés et problématiques qu’ils ont à relever, alors voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à trouver la bonne école pour les enfants au Vietnam.

Défi n°1 : Accessibilité financière
Pour trouver l’école qui convient à votre enfant, le premier critère qui fait froncer les sourcils des futurs expatriés est le budget et coût de la scolarité au Vietnam. De nos jours, les bonnes écoles sont assez chères : autour de 20,000€ pour un programme de collège. Si votre souhait est d’obtenir l’une des meilleures écoles, vous devez être prêt à sortir le porte monnaie.

Des activités extra-scolaires sont pratiquées dans la majorité des écoles donc sachez que ces frais d’inscription ne seront pas les uniques frais. Il vous faut calculer l’ensemble des frais sur toute une année : transports, repas, cours particuliers éventuels pour estimer l’ensemble du budget à prévoir pour vos enfants. Certaines des écoles françaises proposent des bourses sur le même schéma qu’en France pour les familles avec peu de budget, c’est donc un élément à considérer si vous êtes fraîchement débarqués et que votre conjoint n’a par exemple pas encore trouvé de travail.

Défi n°2: Accessibilité facile
La question de l’accessibilité pour trouver une école dans votre quartier pour les enfants est un autre facteur limitant, car à Ho Chi Minh ou Hanoi principalement, le trafic est important donc les trajets même sur quelques kilomètres peuvent devenir longs pour vos enfants pendant les heures de pointes. C’est pourquoi beaucoup d’expatriés font le choix de vivre dans des quartiers proches des commodités, écoles afin que leurs enfants ne s’épuisent pas dans les transports.

Guillaume Rondan sur son blog dédié à l’expatriation au sein de son article pour trouver la meilleure école internationale au Vietnam invite les français à s’installer dans le district 2 ou district 7 du Saïgon au Vietnam pour bénéficier du plus large choix et bénéficier d’une accessibilité maximale. Vous pourrez d’ailleurs consulter son classement des écoles suivant différents critères : prix, accessibilité, réputation, programme … pour choisir l’école qui correspond le plus à votre enfant.

Défi n°3: Liste d’attente
La demande d’écoles de haut niveau augmente de jour en jour. Il est donc conseillé de s’inscrire tôt car la liste d’attente est longue et les places sont rapidement prises par les enfants issus de la classe haute qui souhaitent fréquenter de telles écoles.

Faites votre demande à temps pour obtenir une place, suivez et remplissez toutes les exigences de l’école, fournissez les relevés de notes de vos enfants, leur dossier de santé et tout autre document nécessaire pour ne pas prendre du retard dans le traitement des admissions.

Ensuite, préparez-les aux examens d’entrée et aux entretiens qui auront lieu pour que l’admission soit complète. Il est important de savoir que les tests des compétences et motivations sont un critère qui rentre en ligne de compte pour certaines écoles. Cherchez la bonne école est une chose, préparer votre enfant à sa qualification nécessaire en est une autre.

Défi n°4: Barrière linguistique
Trouver une école sans barrière linguistique dans un pays étranger peut être l’une des choses les plus difficiles à faire, surtout lorsque l’anglais n’est pas leur langue maternelle et que leur secteur éducatif ne reconnaît pas l’anglais comme une langue à utiliser pour l’enseignement.

Cela peut représenter un problème car la majorité des écoles internationales au Vietnam sont très coûteuses et utilisent l’anglais comme langue de base dans les cours. Il faudra ainsi s’assurer que votre enfant sera capable de s’investir durant les premiers mois afin de rattraper le retard linguistique et décalage souvent présent pour les enfants issus d’un parcours antérieur en France.

Le nouvel environnement, les nouveaux visages, la nouvelle langue et les nouvelles personnes sont beaucoup de changements pour eux qui peut être parfois difficile. Même si le voyage peut s’avérer aventureux, car ils apprendront de nouvelles langues, goûteront à de nouvelles cuisines, verront le monde sous un autre angle. Il ne faut pas oublier que le plus important est leur bonheur et le fait qu’ils puissent s’adapter facilement à leur nouvelle vie dans ce pays d’adoption.

Pour voir les choses sous un angle positif, les enfants sont plus enclins à apprendre une nouvelle langue, s’adapter à une nouvelle culture et se faire des amis facilement ce qui constitue un avantage supplémentaire qui pèse dans la balance de l’expatriation.

Êtes-vous prêt à l’expatriation au Vietnam ?
L’adaptation à ce nouvel environnement peut prendre un certain temps que ce soit pour vous ou vos enfants. Si vous venez de déménager au Vietnam, vous vous y plairez sûrement car les gens sont très amicaux et accueillants.

Il est tout à fait normal de traverser des difficultés lorsqu’on essaie de trouver la meilleure école internationale au Vietnam pour ses enfants. Mais vous serez sûrement très content après quelques mois quand vous serez bien installé avec vos enfants qui seront enchantés d’habiter dans ce nouveau pays.

Notre conseil : essayez de trouver l’école et programme scolaire qui correspond le plus à vos enfants, veillez à planifier le budget nécessaire à votre expatriation. Commencez donc à établir un plan et noter toutes les choses nécessaires et de combien vous avez besoin pour faire de cette expatriation l’un des meilleurs moments de votre vie.

Catégories : Général