1 jour, 1 diplômé – Thibault de l’IESEG

Voyageur, Thibault, chef de projet chez RCI Banque (Renault), nous raconte son parcours depuis son entrée à l’IESEG School of Management!

Bonjour, peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Thibault j’ai 27 ans, diplômé de l’IESEG, promo 2009.

Peux-tu nous faire part de ton expérience en tant qu’étudiant à l’IESEG ?

Sans savoir pourquoi j’ai plus ou moins toujours su –dès que je me suis un peu posé la question- que je voulais faire une école de commerce… En France la voie royale pour accéder à ce sésame est de faire une prépa, mais ma philosophie de vie ne correspondait pas exactement au fait de s’enfermer pendant deux ans pour étudier avant de commencer mon école. Je me suis donc tout naturellement orienté vers une école de commerce post-bac. Les concours passés, je me suis orienté vers l’IESEG qui permettait notamment de partir deux fois à l’étranger pendant la scolarité. Les classements ont fait le reste, et l’évolution des classements m’ont très fortement conforté dans ce choix.

As-tu eu l’occasion de voyager dans le cadre de ton cursus ?

L’occasion de voyager était au cœur de mon cursus. Après deux années à Lille je suis parti un an en Amérique du Sud où j’ai pu apprendre l’espagnol et j’en ai profité pour y faire mon stage, ce qui m’a apporté une vision extra estudiantine de ce continent. J’ai effectué mon stage de 3 mois dans un cabinet qui faisait des consultations pour des petites et moyennes entreprises péruviennes, ce qui m’a permis de découvrir une partie assez folklorique du business local, ainsi que des rapports et de la façon de voir et régler les problèmes.

Quelles ont été tes expériences sur le plan professionnel ?

A l’IESEG un stage est obligatoire pour chaque année du cursus, ce qui conduit à faire 5 stages pendant sa scolarité. Mon stage le plus marquant et sans doute le plus décisif, comme il l’est pour tout le monde fut mon stage de fin d’études. Je l’ai effectué dans une start-up qui m’a ensuite embauché.

Je suis aujourd’hui chef de projet chez RCI Banque (Renault), ou je me suis dirigé après la fin de l’aventure en start-up.

Merci pour toutes ces infos. As-tu un conseil à laisser aux futurs lycéens, préparationnaires, jeunes étudiants en école ?

Je pense que si j’avais le même cursus à refaire j’aurais pris plus d’options facultatives comme une troisième langue même en dehors de l’école, et peut être travaillé un peu plus dans toutes les matières scientifiques ou le strict minimum me suffisait amplement.

Si certains de nos lecteurs ont des questions, peut-on te contacter ?

Oui ! Sur LinkedIn

  • DORIDOT

    Bonjour, notre association travaille avec les étudiants de 3e année ET 2e année, grâce à leur travail, nous avons pu réouvrir en Moldavie une classe de chimie physique maths, puis améliorer les conditions d’hygiène du service pédiatrique de la maternité de Chisinau. Vous êtes des jeunes gens engagés, droits, humanitaires, bravo pour votre engagement.
    MT DORIDOT
    Présidente REAGIR EUROPE MOLDAVIE