1 jour, 1 diplômé – Benoît de Centrale Lyon

Logo ECL carre Q A l’origine intéressé par l’entrepreunariat et les greentechs, Benoît nous raconte aujourd’hui son parcours à Centrale Lyon et toutes les opportunités qui se sont offertes à lui, dont celle de voyager et travailler en Chine.

Bonjour, peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Benoît, j’ai 30 ans et je suis diplômé de Centrale Lyon de la promo 2007. Comme j’ai fait un an de césure je n’ai terminé qu’en 2008. Je suis rentré à Centrale après deux ans de prépa au Lycée du Parc à Lyon en MPSI puis MP*. Comme beaucoup de gens j’avais très peu d’informations sur les études supérieures à la fin du lycée. Je me suis donc dirigé vers la prépa scientifique parce qu’on m’avait dit que c’était la meilleure chose à faire pour les gens qui le pouvaient. A posteriori j’aurais peut-être plutôt choisi une école de commerce mais je ne regrette pas les différentes opportunités que m’a données Centrale Lyon.

Peux-tu nous faire part de ton expérience en tant qu’étudiant à Centrale Lyon ?

Il y a vraiment un cursus technique intéressant avec des labos de qualité. Moi qui suis très intéressé par les secteurs de l’énergie et des greentechs (technologies « vertes », i.e plus propres), je me souviens qu’il y avait des labos très reconnus en électrotechnique par exemple. Pour les personnes qui voulaient s’orienter recherche, Centrale Lyon était vraiment un choix idéal. En particulier le corps professoral est composé de nombreuses sommités dans leur domaine.
Au-delà des cours, Centrale Lyon est idéal pour le sport. Ce n’est pas pour rien que tous les ans le challenge est remporté par notre école. Il y a une vraie liberté, de vraies disponibilités pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de faire un ou plusieurs sports. En plus à Lyon, on est très proche des pistes l’hiver pour les fans de ski.
Avec le recul, je suis impressionné par l’esprit de groupe qui a pu se construire entre les anciens. Je ne parle pas seulement de l’entraide business qu’on peut connaître dans les écoles de commerce, mais d’une vraie entraide naturelle et non-intéressée. Il n’y a qu’à voire les anciens de la Fanfare…
De mon côté j’étais déjà intéressé par l’entrepreneuriat et j’avais donc créé un club dédié avec des rencontre-apéro autour des entrepreneurs dont je garde un très bon souvenir.

As-tu eu l’occasion de voyager dans le cadre de ton cursus ?

Dès le début j’étais au club Chine. Pour ça Centrale Lyon a vraiment une longueur d’avance. Bien avant Centrale Paris, Centrale Lyon avait tout fait pour ouvrir la Chine à ses étudiants.
J’ai d’abord fait un stage ouvrier dans des usines chinoises dans le Sichuan. C’était vraiment une expérience extraordinaire, beaucoup plus riche que les traditionnels stages ouvriers à attendre sur un chantier !
Dans un deuxième temps j’ai fait ma césure là-bas. J’ai passé un an chez Legrand (un des leaders de l’équipement électrique). J’étais au côté du responsable de la stratégie industrielle dont la responsabilité concernait tous les choix déterminants pour les usines du groupe en Chine, à Singapour et en Corée.
J’ai donc pu passer du temps en Chine ce qui me faisait déjà rêver. Cela ne m’a pas lâché depuis et j’ai eu l’occasion l’année dernière d’aller y repasser 4 mois.

Quelles ont été tes expériences sur le plan professionnel ?

Ces différentes expériences en plus du bagage technique que j’ai pu acquérir m’ont permis d’entrer dans un cabinet de conseil en stratégie. C’est un cursus assez rare pour un centralien à Lyon. La plupart ont fait des choix plus techniques. Mais cela répondait à mon envie de toucher à des sujets divers et m’a permis de continuer dans l’énergie et en particulier dans l’électricité.
Après 5 ans en conseil en stratégie, je vais maintenant faire une pause pour compléter ma formation. Je commence à la rentrée un MBA à la London Business School.

Merci pour toutes ces infos. As-tu un conseil à laisser aux futurs lycéens, préparationnaires, jeunes étudiants en école ?

Je me souviens que j’avais très peu d’information en terminale et le conseiller d’orientation n’avait pas pu m’en dire beaucoup. N’hésitez pas à profiter de toutes les ressources à disposition comme ce site et d’autres que vous trouverez. Et surtout tirez le maximum de votre formation. L’expérience en Chine grâce à Centrale Lyon a tout changé pour moi.

Catégories : Paroles de diplômés
  • Commentateur

    « Bien avant Centrale Paris, Centrale Lyon avait tout fait pour ouvrir la Chine à ses étudiants ». C’est juste faux. Centrale Paris a même ouvert en 2005 un campus « Centrale Pekin » en partenariat avec l’université de Beihang.

  • clem

    Intéressant article. Cette chronique « 1 jour 1 diplômé » permet de mieux comprendre le parcours des élèves, merci ! Un détail : le logo utilisé pour Centrale Lyon est l’ancien, changé il y 3 ans… (cf http://www.ec-lyon.fr/outils-communication).

    • Roland

      Détail résolu :)

      • clem

        Merci ;-)